Comment choisir son poele à bois ?

Poêle à chauffer
Poêle à chauffer

Quels sont les principaux critères pour choisir son poêle à chauffer ?

La puissance des poêles

La puissance du poêle à chauffer correspond à sa capacité à chauffer une pièce, ou un logement entier. Avant d’acheter un poêle, il faut donc avoir en tête la surface qu’il devra être capable de chauffer mais également la température souhaitée. La plus ou moins bonne isolation de votre logement peut également avoir une influence sur la puissance nécessaire. Pour vous aider à évaluer si la capacité du poêle est en adéquation avec la surface que vous souhaitez chauffer, référez-vous au nombre de kW indiqué sur l’appareil. Comptez 0,04kW/m3.

Le rendement du poele

Au-delà de la puissance du poêle, son rendement est tout aussi primordial car il va déterminer l’énergie et les combustibles nécessaires pour produire de la chaleur. Le poêle à chauffer sera d’autant plus efficient qu’il consommera peu d’énergie pour chauffer votre logement.

Le mode de diffusion du poele à chauffer

Le mode de diffusion correspond à la manière dont le poêle à chauffer va diffuser la chaleur. Il en existe deux différentes : la convection ou le rayonnement. Une diffusion par convection signifie que la chaleur va être diffusée via des conduits. Une diffusion par rayonnement induit que la chaleur va être diffusée depuis la paroi du poêle vers les murs, qui vont eux-mêmes restituer la chaleur dans la pièce.

La taille du foyer

La taille du foyer a son importance notamment pour les poêles à bois car elle détermine la taille des bûches et donc le prix de l’achat du bois. Elle joue également un rôle dans la capacité du poêle à chauffer en autonomie.

Quelles différences entre les différents poêles ?

Le poele à bois

Le poele à bois convient pour plutôt pour un chauffage d’appoint. Il doit être régulièrement rechargé, toutes les 45 minutes ou 2 heures selon le type de bois utilisé. Le bois est moins cher à l’achat que le pellet, mais nécessite davantage de place de stockage. Son rendement se situe entre 70% et 80%. Son principal avantage est de restituer une flamme vive et chaleureuse qui rappelle le foyer de la cheminée. A l’achat le poêle à bois est plus abordable que le poele à granule.

Le poêle à granulés et pellets

Le principal avantage du poele à granule est sa facilité d’utilisation. Son autonomie de chauffe est supérieure à celle du poele à bois, notammen grâce à son réservoir. La température peut être régulée. Le rendement est bon puisqu’il est supérieur à 85%. Le poêle à granulés et pellets peut être utilisé comme chauffage principal. Il nécessite cependant d’être branché pour fonctionner.

Le poêle à gaz

Le poêle à gaz a l’avantage de fonctionner en totale autonomie puisqu’il n’est pas nécessaire de le recharger. Son mode de fonctionnement s’assimile à celui du chauffage central : la température peut être régulée et les temps de chauffe programmées. Sa puissance de chauffe peut aller jusqu’à 11kW.

Le poêle à pétrole

Le poêle à pétrole présente l’avantage de ne pas nécessiter d’installation aussi invasive que les autres poêles. C’est un appareil puissant qui chauffe rapidement. Néanmoins, il émet une odeur désagréable et rejette du monoxyde de carbone. Il est donc plus polluant que les autres poêles et moins agréable à utiliser.

Quelque soit votre choix, gardez à l’esprit qu’il vaut mieux un plus petit poêle qui chauffe en continu et de manière soutenue qu’un grand poêle qui ne serait pas utilisé au maximum de ses capacités. Une sous-utilisation encrassera les tuyaux et polluera davantage. Son rendement en sera également diminué car il consommera davantage de combustible sans pour autant améliorer sa qualité de chauffe. A l’inverse, un poêle qui fonctionne en sur-régime est un poêle qui s’use beaucoup plus rapidement. Il est donc primordial de choisir un poêle dont la taille correspond à l’utilisation souhaitée.

Comment choisir son poele à bois ?
5 (100%) 2 votes